bilan prévisionnel

Comment faire un bilan prévisionnel ?

Le bilan prévisionnel est une partie essentielle de la prise de décision stratégique pour toute entreprise. En prévoyant les valeurs futures du bilan, les gestionnaires peuvent se faire une meilleure idée des performances de leur entreprise et des changements qu’ils doivent apporter pour rester rentables.

Il existe un certain nombre de méthodes différentes qui peuvent être utilisées pour faire le bilan prévisionnel. Le plus important est d’utiliser la bonne méthode pour vos données et vos objectifs commerciaux. Voici trois méthodes populaires qui peuvent être utilisées pour créer des prévisions de bilan : l’analyse des tendances, l’analyse de régression et l’analyse des ratios.

Qu’est-ce qu’un bilan prévisionnel et pourquoi est-il important ?

bilan prévisionnel exemple

Un bilan prévisionnel est une projection de la situation financière future d’une entreprise. Cela inclut la prévision des valeurs de l’actif et du passif du bilan. Le bilan prévisionnel peut être utilisé pour prendre des décisions stratégiques sur la façon de développer l’entreprise, d’investir dans de nouveaux projets.

Le bilan prévisionnel est important car il donne à la direction un aperçu de la santé financière future de l’entreprise. Il permet de connaître l’impact des décisions prises au moment où il est fait sur le long terme et d’ajuster la stratégie de l’entreprise si nécessaire. Ces informations peuvent être utilisées pour prendre des décisions éclairées sur l’affectation des ressources et la meilleure façon de positionner l’entreprise pour la croissance.

Les trois méthodes les plus populaires pour établir le bilan prévisionnel

Pour faire un bilan prévisionnel, il suffit de créer un bilan fonctionnel avec pour date de clôture une date future.

Voici un exemple de bilan prévisionnel :

Emplois Ressources
Emplois stables
– Immobilisations
Ressources stables
– Capitaux propres
– Amortissements
– Provisions
– Dettes financières
Actifs circulants
– Stocks
– Créances
Passif circulant
– Dettes fournisseurs
– Dettes diverses
Trésorerie positiveTrésorerie Négative

L’analyse des tendances

Cette méthode est la plus simple des trois et elle ne nécessite que les données des bilans antérieurs. L’idée est d’extrapoler les tendances passées vers l’avenir pour prévoir les valeurs du bilan. Pour ce faire, on peut utiliser des lignes de tendance ou des moyennes mobiles.

Prenons par exemple le poste des immobilisations :

L’avant dernier exercice (N-2) le montant des immobilisations était de 1 000 €

Lors du dernier exercice, il était de 2 000 €.

Nous pouvons supposer qu’un investissement de 1 000 supplémentaire en moyenne interviendra durant l’exercice en cours.

Dès que la direction prend la décision d’acheter une nouvelle immobilisation, elle peut alors renseigner l’information dans le bilan prévisionnel afin d’ajuster son analyse.

L’analyse de régression

Cette méthode utilise les données historiques des bilans ainsi que d’autres indicateurs économiques pour construire un modèle qui prédit les valeurs des bilans. Cette approche est plus complexe que l’analyse des tendances, mais elle peut fournir des résultats plus précis.

Par exemple, la prévision du poste des immobilisations avec le montant du chiffre d’affaires.

Le précédent exercice, le montant des immobilisations avait augmenté de 1 000 € (soit un montant de 2 000 €) avec une augmentation de chiffre d’affaires de 9 000 (soit 39 000 € de chiffre d’affaires au total). L’augmentation de chiffre d’affaires représente alors 30 % d’augmentation.

L’augmentation de chiffre d’affaires prévu est de seulement 15 % : 44 850 €.

La prévision de l’augmentation du poste des immobilisations ne serait plus que de la moitié du montant d’évolution de l’exercice précédent : 500 € pour un total de 2 500 € d’immobilisations.

Analyse des ratios

Cette méthode examine les relations entre les différents postes du bilan. Par exemple, le rapport entre le total des actifs et le total des passifs est souvent utilisé pour évaluer la santé financière d’une entreprise. Cette méthode peut être utilisée pour prévoir les valeurs du bilan en utilisant des ratios historiques et en les projetant dans l’avenir.

Nous pouvons prendre le ratio d’immobilisation de l’actif pour estimer le montant des immobilisations à la fin de l’exercice.

La société estime que les créances clients augmenteront de 20 % durant l’exercice. La direction peut estimer que les immobilisations devraient donc elles aussi augmenter de 20 %.

Quelle méthode convient le mieux à mon entreprise ?

La réponse à cette question dépend de vos données et de vos objectifs commerciaux. Si vous disposez d’une quantité limitée de données de bilan, l’analyse des tendances peut être la meilleure option. Si vous disposez de plus de données et que vous recherchez des résultats plus précis, l’analyse de régression ou l’analyse des ratios sont peut-être plus adaptées. En fin de compte, c’est à la direction de l’entreprise de décider quelle méthode est la meilleure pour elle.

La prévision du bilan est un outil essentiel que toutes les entreprises devraient utiliser pour prendre des décisions stratégiques éclairées. En comprenant comment votre bilan est susceptible d’évoluer à l’avenir, vous pouvez prendre de meilleures décisions concernant l’affectation des ressources et le positionnement de votre entreprise pour la croissance. Utilisez la méthode de prévision adaptée à vos données et à vos objectifs commerciaux pour obtenir les résultats les plus précis.

Plusieurs méthodes peuvent être aussi utilisées et comparées pour avoir une estimation plus affinée.

Conseils pour créer un bilan prévisionnel précis

comment faire un bilan prévisionnel

Maintenant que vous en savez plus, voici quelques conseils pour avoir un bilan précis :

1. Utilisez la méthode adaptée pour obtenir les résultats les plus précis ou plusieurs méthodes dans l’idéal

2. Utilisez les données d’entreprises concurrentes pour étayer vos prévisions à l’aide de documentation grâce au lien du gouvernement.

3. Faites des hypothèses basées sur les circonstances spécifiques de votre entreprise.

4. Soyez prudent dans votre approche. Vous pouvez avoir oublié un aspect économique qui impacterait votre analyse. Si vos chiffres sont très variables, méfiez-vous.

En résumé

Le bilan prévisionnel est un outil essentiel pour toutes les entreprises. En comprenant comment votre bilan est susceptible d’évoluer à l’avenir, vous pouvez prendre de meilleures décisions quant à l’allocation des ressources et au positionnement de votre entreprise pour sa croissance. Utilisez la méthode de prévision qui convient à vos données et à vos objectifs commerciaux pour obtenir les résultats les plus précis.

Le bilan prévisionnel est à analyser avec le bilan financier et le bilan fonctionnel pour une vue plus complète de l’activité économique.

Comment faire un bilan prévisionnel ?

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.