bilan fonctionnel

Le bilan fonctionnel : définition et exemple

La plupart des chefs d’entreprise savent que la stabilité financière d’une entreprise est importante, mais peu comprennent les bases de l’analyse financière. Cet article vous présentera le bilan fonctionnel, un outil utilisé pour mesurer la liquidité et la solvabilité d’une entreprise. Nous verrons également comment lire et interpréter ce document important.

Qu’est-ce qu’un bilan fonctionnel et quel est son objectif ?

Un bilan fonctionnel est un document financier qui fournit des informations sur l’actif et le passif d’une entreprise. Ceux-ci disparaissent au profit « d’emplois » et « ressources ». Contrairement au bilan traditionnel, qui énumère simplement ces éléments, le bilan fonctionnel les classe selon leur fonction. Cela permet aux analystes de se faire une meilleure idée de la santé financière globale d’une entreprise.

Le bilan fonctionnel comporte deux sections principales : « emplois » et « ressources » La section des emplois comprend des éléments tels que les immobilisations, les stocks ou encore les comptes clients. La section des ressources comprend des éléments tels que les amortissements, les comptes créditeurs et les capitaux propres.

À son niveau le plus élémentaire, le bilan fonctionnel peut être utilisé pour répondre à deux questions importantes :

1) comment est utilisé l’argent de l’entreprise (emplois).

2) d’où vient l’argent de l’entreprise (ressources).

Ce document peut aussi servir à calculer plusieurs ratios financiers importants, dont l’autonomie financière.

Comment lire et interpréter un bilan fonctionnel

bilan fonctionnel

Examinons de plus près chaque section du bilan fonctionnel.

La section des emplois du bilan fonctionnel comprend tous les éléments qu’une entreprise utilise pour financer son activité. Cette section est divisée en deux sous-catégories :

  • Les emplois stables : Il s’agit des immobilisations par exemple un terrain, une machine ou encore un ordinateur. Ce sont des éléments identifiables du patrimoine de la société. Ils sont durables. La société les utilise pour son activité. Leur valeur ne devrait pas changer au fil du temps.
  • Les actifs circulants :  Cette catégorie comprend la valeur du stock, les créances (paiement dû par des tiers tel qu’un client) et la trésorerie positive (qui correspond en partie au compte bancaire de la société).

La section des ressources énumère toutes les sources de financement dont dispose une entreprise. Cette section est également divisée en deux sous-catégories :

-Les ressources stables sont composés de plusieurs éléments :

  • Les capitaux propres qui comprennent notamment le capital social apportés par les actionnaires.
  • Les provisions sont la traduction d’un risque comptable probable tel que des frais d’avocats pour un litige en cours.
  • Les amortissements qui représente la diminution de valeur due à l’usure du bien
  • Les dettes financières engendrées par les emprunts.

-Les passifs circulants

  • Les passifs circulants d’exploitation sont composés des dettes fournisseurs.
  • Les passifs circulants hors exploitation sont, eux, les dettes diverses.
  • La trésorerie négative

Une fois que vous vous serez familiarisé avec les différents éléments du bilan fonctionnel, vous pourrez commencer à interpréter ce document.

Exemple de bilan fonctionnel

Emplois Ressources
Emplois stables
– Immobilisations
Ressources stables
– Capitaux propres
– Amortissements
– Provisions
– Dettes financières
Actifs circulants
– Stocks
– Créances
Passif circulant
– Dettes fournisseurs
– Dettes diverses
Trésorerie positiveTrésorerie Négative

Quelle est son utilité ?

bilan fonctionnel

Il existe plusieurs indicateurs clés que vous pouvez examiner lorsque vous analysez un bilan fonctionnel  :

  • Le premier est le ratio d’autonomie financière qui mesure la capacité de l’entreprise à financer ses activités sans l’aide de ressources extérieures
  • Le second est le cycle durable représenté par la comparaison entre les investissements (immobilisations) et les financements (ressources stables : capitaux propres, provisions, amortissements, dettes financières). Ce cycle permet de voir si l’entreprise est capable de financer ses investissements.
  • Le troisième est le cycle d’exploitation qui compare les stocks, les créances d’exploitations aux dettes d’exploitation. Cet indicateur indique si le montant des emplois à court terme peut supporter les ressources à court terme également.
  • Le quatrième est le cycle hors exploitation défini par la différence entre les créances et les dettes diverses.
  • Le dernier est le cycle de trésorerie qui est égale à la différence entre la trésorerie positive et la trésorerie négative.

Tous ces indicateurs permettent à la direction de l’entreprise de piloter l’activité au fur et à mesure tout en évitant la découverte tardive d’un manque d’emplois.

Le bilan fonctionnel est un outil d’analyse financière apprécié. Il fournit des informations supplémentaires sur l’actif et le passif d’une entreprise, ainsi que sur ses activités.

En résumé

Le bilan fonctionnel est un outil d’analyse financière important qui peut donner un aperçu des emplois, des ressources et des activités d’une entreprise. En comprenant les indicateurs clés présentés dans le bilan fonctionnel, la direction d’une entreprise peut prendre des décisions éclairées sur la manière d’orienter l’entreprise dans la bonne direction.

Afin de produire votre bilan fonctionnel, vous pouvez utiliser un logiciel comptable.

Indy est parfait si vous souhaitez le faire simplement. Vous pouvez lire notre avis sur Indy. Vous pouvez aussi essayer Indy.

Ipaidthat est aussi efficace si vous voulez le faire rapidement. Notre avis sur Ipaidthat est aussi disponible. Essayez Ipaidthat pour vous faire votre avis.

Le bilan fonctionnel : définition et exemple

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.